Ignorance, mythes et discours dominants : facteurs de banalisation et de mésestimation des violences sexuelles – Jenny Ann Rydberg

En dehors de la sphère spécialisée des violences sexuelles, persiste encore une grande ignorance, tant chez le grand public que chez les professionnels de la santé, de la prévention et de la justice : très peu imaginent la prévalence de ces violences ni n’en connaissent les signaux d’alerte, les manifestations habituelles ou les conséquences. S’agit-il d’un manque d’informations ou d’un déni ? Peut-être un peu des deux.
Dans un premier temps, cette présentation envisagera quelques-uns des discours dominants, manipulations langagières et autres mythifications qui contribuent à la méconnaissance, à la banalisation et à la mésestimation des violences sexuelles.
Ensuite, elle s’appuiera sur les principes de la rhétorique pour décortiquer les arguments fallacieux et erreurs de logiques souvent employés, puis tirera les enseignements de la recherches sur l’art de la persuasion, en passant par les phénomènes des « fake news », pour offrir quelques pistes en vue d’une meilleure communication sur les violences sexuelles : comment contrer les mythes persistants et autres erreurs de raisonnement, comment répondre aux critiques, comment convaincre et se faire entendre ?

Jenny Ann RYDBERG, Psychologue, superviseur EMDR Europe, chargée de cours à l’Université de Lorraine

 Voir la présentation de Mme Rydberg

Posted by admin4199

Leave a Reply