Passion et bien-être : une analyse multidimensionnelle du fonctionnement optimal en société – Robert Vallerand

Mercredi 15 mai 2019, 16h45>17h30

Qu’est-ce que le bonheur ? Quels sont certains des facteurs qui peuvent contribuer à atteindre un tel état ? Selon la psychologie positive, il existe deux perspectives du bien-être, soit les perspectives hédonique (expérience d’états affectifs plaisants) et eudémonique (réalisation de son plein potentiel) (voir Ryan & Deci, 2001; Waterman, 1993). S’inscrivant davantage dans une perspective eudémonique, nos recherches ont démontré que s’engager dans des activités passionnantes représente une façon d’atteindre un dépassement de soi et un fonctionnement optimal caractérisant le bien-être. Toutefois, nos travaux soulignent l’importance de la passion harmonieuse dans la contribution au fonctionnement optimal. En effet, la passion doit coexister en harmonie avec les autres éléments de la personne. Quant à une passion obsessive, celle-ci peut même diminuer le bien-être de la personne. L’objectif de cette intervention est de résumer notre position quant au rôle de la passion dans le fonctionnement optimal de la personne. Le concept de passion ainsi que le Modèle Dualiste de la Passion (Vallerand, 2015) sont d’abord présentés, suivi du Fonctionnement Optimal en Société (Vallerand, 2013). De plus, diverses recherches démontrant le rôle adaptatif de la passion harmonieuse et celui moins adaptatif de la passion obsessive dans l’atteinte du Fonctionnement Optimal en Société sont résumées.

Inscription en ligne

Posted by admin4199

Leave a Reply