Psychologie positive, cognition et neurosciences – Elisabeth Grimaud

L’imagerie cérébrale a fait des progrès considérables ces dernières décennies. Les techniques utilisées offrent un champ d’exploration nouveau et prometteur. La neuroimagerie offre à la psychologie positive des outils précis pour mieux comprendre et décrire le fonctionnement optimal de l’individu. Elle lui permet d’avancer sur la base d’observations factuelles du fonctionnement cérébral. Quelles avancées les neurosciences proposent-elles à la psychologie positive ? Le cadre de ce chapitre ne permet pas de répondre de manière exhaustive à cette question. Nous présenterons néanmoins quatre domaines d’études dans le but de mieux comprendre les perspectives d’apports des neurosciences pour la psychologie positive. Les recherches sur la motivation nous permettront d’appréhender la contribution descriptive des neurosciences. Celles sur la Mindfulness nous aideront à entrevoir les enjeux fonctionnels. L’exemple des travaux sur l’empathie permettra de comprendre comment les neurosciences aident à faire évoluer les concepts. Enfin, les études sur la réserve cognitive permettront de saisir quelques perspectives applicatives, notamment l’impact des recherches en neurosciences sur l’évolution des interventions cognitives dans le cadre du vieillissement.

Posted by admin4199

Leave a Reply